Gérard Saint

Né le 11 juillet 1935 au Renouard

Gérard Saint débuta en 1951, sous les couleurs de l'U.S. Trun.
En trois ans de compétition, il remporta vingt-deux victoires.

En 1954, le maillot des Jeunes de Normandie le consacrait officiellement. Dans l'épreuve finale contre la montre, il battait le record établi deux ans plus tôt par Jacques Anquetil à plus de 42 de moyenne.

En 1955, il termine 2ème de la Route de France et réalisa un exploit en arrivant seul à Rodez (2ème étape) après une échappée menée dès le départ de Langeac.

SUR PISTE, il s'affirma très vite en poursuite. Il passa professionnel en 1956

En 1957, il bat GAUL et remporte le Tour du Luxembourg.

BRILLANTE SAISON en 1958:

3ème de Paris Vimoutiers,
25ème de Paris Roubaix,
4éme de la Route d'Or de Daumesnil,
2ème de Manche Océan,
2ème du Grand Prix des Nations.

EN 1959, Il est:
4ème du Grand Prix de Monaco,
1er du Grand Prix de l'Echo d' Alger avec Rivière et Géminiani,
1er de la 7ème étape de Paris Nice Rome et 2ème au classement général,
4ème de Paris Vimoutiers
11ème de Gênes Nices
9ème du Tour de France (trois fois 2ème et classé le plus combatif)
1er du Bol d'or des Monédières
1er de Manche Océan
2ème du grand prix de Genève
enfin 5ème du Grand Prix des Nations

Son Palmarès complet sur mémoire-du-cyclisme.net

    

 

Quelques autres coureurs amateurs...